Pourquoi le recrutement va complètement changer avec la génération Z?

Par -

Génération X, génération Y et maintenant génération Z: l’évolution est en marche! Certains ne seront pas d’accord sur ce découpage générationnel mais il reste tout de même intéressant pour comprendre les tendances de fond. La génération Z, celles et ceux qui sont nés après 1995 et qui ont moins de 20 ans, sont les collaborateurs que demain vous recruterez. Et ils frappent déjà aux portes des entreprises! En France, ils sont 16 millions. Il est donc temps de se projeter dans un futur (très très) proche et d’imaginer la vie d’entreprise avec eux. Il n’est jamais trop tard pour anticiper l’avenir!

The Boson Project et BNP Paribas ont réalisé une enquête intitulée « La Grande Invazion » et qui traite de la génération Z et sa vision de l’entreprise. 3123 jeunes femmes et hommes de toute la France âgés de 15 à 20 ans ont participé. Alors comment se projettent-ils dans le monde professionnel? Que signifie réussir pour un Z? Les modèles traditionnels d’entreprise ne sont-ils pas aux antipodes de leurs aspirations et modes de fonctionnement? Ce qui est certain, c’est que le recrutement de demain sera VRAIMENT différent de celui d’aujourd’hui. Une évidence! Oui, mais pourquoi? Voici quelques clés qui vous permettront de mieux cerner les enjeux du « Z-recrutement ».

La génération Z a une vision internationale

La génération Z a un œil sur le monde qui l'entoure et possède une vision internationale

La génération Z a un œil sur le monde qui l’entoure et possède une vision à l’internationale

Être d’ici et d’ailleurs, c’est un peu comme cela qu’on pourrait résumer le sentiment d’appartenance de la génération Z. 32% d’entre eux se sentent citoyens français et 34% se sentent citoyen du monde. Il n’y a plus cette vision presque manichéenne que certains pouvaient avoir auparavant. Il n’y a plus la France et le reste du monde. Ils possèdent une vision globale, internationale. Il est donc tout naturel de constater que 68,5% d’entre eux se voient travailler à l’étranger.

Concrètement, qu’est ce que cela veut dire? Que les entreprises doivent adopter cette même vision. La possibilité de voyager est vue comme une clé d’attraction pour 37% des sondés. C’est un avantage pour les grands groupes qui doivent, au travers de leur plan de communication, ne pas omettre de proposer des perspectives professionnelles à l’internationale.

Mais Au delà des opportunités de carrière, il faut adopter une vision d’entreprise plus seulement locale mais globale. Ce que la génération Z a compris, c’est que le monde ne tourne pas seulement autour de la France. Sa culture est mondiale et leur terrain de jeu professionnel ne peut s’arrêter à l’hexagone. Et elle se tournera donc plus volontiers vers une entreprise qui aura adopté une culture d’entreprise ouverte sur le monde.

La génération Z aime les réseaux sociaux…et le réseau tout court

Avec internet et les réseaux sociaux, tout va beaucoup plus vite. Et les membres de la génération Z ne comptent pas lever le pied en entreprise! Ils n’ont pas le même rapport au temps: les Z font tout plus vite, ils n’attendent pas et s’ennuient dès que le rythme ralentit. Des digital natives en puissance. Ils sont hyper connectés et évoluent dans un écosystème avec lequel ils interagissent sans cesse. Cette imbrication du digital dans le réel est un premier défi pour le monde de l’entreprise. Alors que les RH sont confrontés à ces nouveaux défis (CF: 7 tendances digitales que les RH devraient suivre en 2015), ils vont se voir très prochainement bousculés par des « dévoreurs digitaux ».

Au delà de leur implication au sein de l’entreprise, c’est tout le pan du recrutement qui se voit impacté. Les réseaux sociaux sont devenus partie intégrante du processus de recrutement. Et ce n’est que le début d’un parcours qui s’annonce plus digital que jamais…et surtout très mobile! L’expérience candidat se doit d’être au cœur de vos préoccupations pour attirer et séduire cette génération plus exigeante que jamais.

Un autre point à souligner, c’est la place importante qu’ils accordent au réseau. Pour eux, le réseau est une des clés de la réussite (40 %) d’entre eux. C’est sûrement là une différence fondamentale avec la génération X et Y pour lesquelles les études et le CV sont aussi importants que leur réseau. Et plus ils ont été en contact avec l’entreprise, plus le réseau est important: 47% déclarent que le réseau est la clé de la réussite!

Le réseau, clé de la réussite selon pour la génération Z

Le réseau, clé de la réussite selon pour la génération Z (Source: étude « La Grande InvaZion »)

En ce sens, on peut imaginer que la cooptation est un modèle de recrutement perdurable. Chaque salarié qui passera par votre entreprise sera un maillon qu’il faudra prendre en considération. S’en découle l’idée suivante: et si vous envisagiez le départ d’un salarié de votre entreprise non pas comme un échec mais comme une force pour vos prochains recrutements? Réseau, réseau et encore réseau!

La génération Z veut une entreprise transparente et éthique

Aujourd’hui, de plus en plus entreprise adoptent une importance aux politiques de RSE. Elles ont raison et devraient être imitées par d’autres. Car pour la marque employeur et l’attractivité de l’entreprise, c’est une excellente chose. C’est un des moyens d’attirer cette génération Z. Cette statistique est d’ailleurs intéressante: à poste égal, 21 % choisiraient l’entreprise la plus éthique. Pour les filles, ce chiffre monte à 28 %.

Les attentes de la génération Z vis à vis de l'entreprise

Les attentes de la génération Z vis à vis de l’entreprise (Source: étude « La Grande InvaZion »

Mais plus que l’éthique, ils attendent un véritable engagement des entreprises. Finies les promesses, place à l’action! La génération Z se soucie davantage du monde de demain qu’elle laissera aux générations suivantes. Elle attend des entreprises qu’elles soient impliquées ET engagées. Comme vous avez sûrement dû le lire dans l’excellent article de Franck Lapinta, la marque employeur doit éviter la sur-promesse. Il y a donc une véritable Une exigence de sincérité, d’exemplarité et de réalisme pour une génération qui reconnaît et rejette le ‘fake’.

La génération Z est une génération d’entrepreneurs

La génération Z, une génération d'entrepreneurs

La génération Z, une génération d’entrepreneurs

Je l’ai dit dans le précédent article concernant l’étude d’Humaniance sur les freelances : le recrutement de demain sera plus entrepreneurial, plus indépendant. Pour la génération Z, l’entrepreneuriat est la voie royale vers l’auto-apprentissage, l’épanouissement et la reconnaissance. Et cette statistique le prouve: 47 % aimeraient créer leur entreprise. C’est une vraie génération d’entrepreneurs qui a du mal à se reconnaitre dans les modèles actuels d’entreprise. A quoi ressemblera le monde du travail de demain? Il sera vraiment différent de celui d’aujourd’hui! La création d’une entreprise, ils ne considèrent pas cela comme une simple distraction ou une lubie: 53% préféreraient être être leur propre patron plutôt qu’être salarié.

Demain, tous entrepreneurs?

Ce qu’il est intéressant de noter, c’est que la plupart d’entre eux ne choisiront pas leur métier par raison mais par passion. Et ils sont 84,5% à le dire. Concrètement, si le monde de l’entreprise ne leur convient pas, ils chercheront des alternatives. C’est pour cette raison que l’entrepreneuriat à le vent en poupe. La liberté sans le confort du salariat? Ils en ont déjà conscience et sont prêt à embrasser ce choix de vie.

Il y a quelques temps, Maddyness avait publié un article relatant une infographie très intéressante: et si demain, on était tous entrepreneur? C’est aussi le message porté par cette génération Z. Le boom de l’entrepreneuriat n’est pas prêt de s’arrêter et c’est maintenant qu’il faut anticiper ces bouleversements en matière de recrutement. Recruter un freelance et se tourner vers des compétences indépendantes ne doivent plus faire peur aux recruteurs. Et on ne parle pas simplement de travail flexible mais de véritable bouleversement dans la manière d’aborder un recrutement. Demain, vous ne recruterez pas un talent mais une compétence en mode projet.

Vous êtes prêts à la grande InvaZion? Quelles sont les problématiques auxquelles vous pensez faire face? Demain tous entrepreneurs, vous y croyez? Ensemble, préparons le recrutement de demain!

Community Manager. "Je recrute, vous recrutez, nous recrutons !" Notre compte Twitter ► @Recrutons

  • SERGE PEREZ

    Sa totale immersion dans le mode digital, son hyper connexion aux réseaux sociaux, sa capacité à apprendre, créer, échanger, comme jamais on ne l’a fait jusqu’ici. Sa propension naturelle à faire voler en éclat les codes et les modèles traditionnels. Le défi sera de relever pour créer les conditions qui leur permettront d’exprimer tout leur talent, de révéler tout leur potentiel. Organisationnels, managériaux mais avant tout culturels, ces défis constitueront demain l’agenda de ses dirigeants. http://serge-perez.blogspot.fr/

    • Bonjour Serge et merci pour votre commentaire.

      Vous avez tout à fait raison sur la notion de défi à relever. Et il faut que les dirigeants se positionnent très rapidement sur la thématique.

      La génération Z, c’est très bientôt qu’elle arrive en entreprise!

  • Pingback: Génération Z, un recrutement VRAI...()