Le télétravail, « Grande cause nationale 2018 » ?

Par -

C’est la proposition de loi étonnante déposée à l’Assemblée Nationale le 31 août dernier par le député Les Républicains Pierre Morel-A-L’Huissier, avocat de formation et spécialiste du droit des collectivités publiques. Cette proposition intervenant selon le député  » dans le cadre de la mondialisation, de l’éclatement géographique des équipes de projet et à l’heure du très haut débit internet « , pour plus de « flexibilité » et  » permettant de concilier l’intérêt des employeur et ceux des salariés. C’est ce que révèle le journal Chef d’entreprise de Septembre 2016.

Notre député précise que « la France présente selon plusieurs rapports un retard important dans le développement du télétravail par rapport à ses voisins européens. » Les raisons du retard pour cette pratique qui « ne concerne encore que 5 à 10% des salariés dans l’hexagone » ? « Des freins culturels liés à un rapport au travail basé sur le présentéisme et une culture managériale rétive ». Inscrire le télétravail comme Grande cause nationale 2018, aux côté d’autres sujets tels que la lutte contre l’illettrisme ou pour l’égalité des chances permettrait alors une conciliation entre vie professionnelle et vie privée et une baisse des déplacements. En découlerait une  » diminution de fatigue inutile  » et la « préservation des ressources environnementales, selon le député. Il n’est toutefois pas le seul à y avoir pensé : la loi El Khomri a une table ronde des députés à ce sujet épinglé à son agenda pour le 1er octobre et prévoit le dépôt au 1er décembre d’un rapport « état des lieux » pour définir quels sont les secteurs touchés par ce mode de fonctionnement, comment le gérer sur le plan juridique et établir un profil « type » du télétravailleur en France.

Parlons des bienfaits du télétravail

Une étude réalisée par Mobilitis et OpinionWay montre que 48% des chefs d’entreprises étaient hostiles au travail à distance en 2012. Les raisons invoquées étaient nombreuses : perte de la surveillance du salarié, difficulté à communiquer et échanger, baisse de la motivation et disparition de l’implication du collaborateur dans la société.

Pourtant le travail à domicile, dans les tiers lieux, espaces de coworking ou télécentres a de nombreux bienfaits. Découvrez tous les avantages pour le télétravailleur et sa relation avec le portage salarial.

Le télétravail plus épanouissant

Parmi ses bienfaits, le travail à distance offre aux salariés un environnement plus favorable.

Ils exercent dans un lieu adapté qu’ils ont eux-même choisi (domicile, coworking ou autres). Ils peuvent mieux gérer au quotidien leur vie professionnelle, familiale et personnelle. Cette maîtrise de leur rythme de vie leur permet un plus grand épanouissement.

Les télétravailleurs organisent leur temps comme ils le souhaitent et ne sont pas presser par des transports à prendre. Ils sont donc bien moins stressés. En outre, cette flexibilité et cette autonomie leur permettent de s’offrir une vie empreinte de liberté, plus détendue et tranquille.

De cette façon, le travail à distance représente un réel antidote contre l’ennui au travail, l’absentéisme et la démotivation des employés. En clair, il leur redonne de l’entrain, du sens et du dynamisme.

Depuis plusieurs années déjà, les salariés en portage salarial pratiquent très largement le télétravail. Leur haut niveau d’expertise ainsi que leur autonomie manifeste en font des adeptes de cette pratique. Travaillant à domicile ou dans des tiers lieux, ils ont choisi le portage salarial pour ses nombreux avantages afin de profiter au maximum d’un cadre professionnel épanouissant.

Le télétravailleur plus productif

Contrairement aux idées reçues qui font du travailleur à distance un distrait lymphatique, le télétravail implique des gains de productivité importants.

L’absence de trajet avec le lieu de travail permet à l’employé de débuter sa journée plus tôt et plus reposé. Ce gain de temps dans les transports conduit le salarié à être plus efficace et productif.

En plus, c’est bon pour la planète ! Selon une étude publiée en 2007 par la Consumer Electronic Association (CEA), qui regroupe les principales entreprises de l’électronique américaines, 1 jour par semaine en télétravail permettrait d’économiser 3,2 milliards de litres d’essence par an.

Le fait de disposer d’un lieu dédié, au calme, est un facteur améliorant le rendement et la créativité du salarié. A contrario, les bureaux d’entreprise, encore plus en open space, offrent des sources de perturbations et de distractions. Les discussions avec les collègues, les pauses qui s’éternisent, l’entourage qui parle fort, les téléphones qui sonnent sans interruption sont néfastes à la concentration et à la performance du personnel.

Par exemple, lorsqu’un client fait appel à un salarié en portage salarial qui est en situation de télétravail, parce que sa mission le lui permet, il ne peut qu’apprécier les avantages du travail à distance : efficacité, confort, moins de fatigue, meilleure concentration et, au final, des missions traitées plus vite et de façon plus qualitative.

Le télétravail utilisé depuis des années par le portage salarial

Cette nouvelle manière de travailler, même si elle est encore peu répandue en France, est une réalité mondiale en croissance. Dans le cadre d’une relation de confiance avec l’entrepreneur, le télétravailleur, salarié en portage salarial notamment, affiche de meilleures performances professionnelles. C’est ce que l’on observe depuis plus de 10 ans chez Portageo. Nous sommes donc très heureux que nos dirigeants s’intéressent de près à ce mode d’organisation professionnel extrêmement positif, pour les salariés qui l’acceptent volontairement.

Franck Bégué
Suivez-moi

Franck Bégué

Expert RH spécialisé dans les nouvelles formes de travail
"J'aime les relations humaines. J'aime la richesse de la communication. Ma vie, c'est vous."
Franck Bégué
Suivez-moi

Expert RH spécialisé dans les nouvelles formes de travail "J'aime les relations humaines. J'aime la richesse de la communication. Ma vie, c'est vous."

Merci d'avoir partagé cet article ! Profitez-en pour nous rejoindre sur Twitter et Google+ ;)

Envoyer cet article à un contact