6 étapes à respecter quand on fait appel à un freelance

Par -

Startups, PME, grandes entreprises… elles font de plus en plus appel aux freelances. Selon les derniers chiffres de l’INSEEE, on compte en France plus d’un million d’auto-entrepreneurs. Webdesigners, graphistes, community managers, développeurs et autres chefs de projet, consultants, secrétaires indépendantes, traducteurs… que vous cherchiez un profil courant ou en pénurie, sachez qu’un nombre grandissant de candidats sont maintenant disponibles avec le statut freelance. La mention  »offre disponible aux freelances » devient courante sur les offres d’emploi postées par les entreprises. Je constate cette tendance de fond à mesure que je discute avec les recruteurs, que j’échange avec les travailleurs indépendants. Et sur ce blog, la consultation des articles qui concernent le freelancing tels que «  Pourquoi recruter un freelance? « ,  » Le portrait robot du freelance  » ou encore  » A quoi ressemble le nouveau monde du travail?  » est croissante. Alors, comme vous serez peut-être un jour amené à faire appel un freelance pour répondre à vos besoins, qu’ils soient ponctuels ou réguliers d’ailleurs, je vous donne ici quelques conseils à appliquer pour sécuriser vos recrutements de freelances. Ce n’est pas parce que le freelance est plus flexible que son recrutement s’improvise!

Etape n°1 – Décrivez précisément votre projet

Au moment de décrire le projet que vous avez en tête, vous ne devez pas laisser de place au hasard et penser à chaque détail. Prenez le temps d’expliquer ce que vous voulez afin d’éviter tout risque de rencontrer des difficultés pendant la durée de la mission. Demandez-vous à quoi le projet devra ressembler ainsi que la façon dont il devra se dérouler puis notez toutes les étapes sur le descriptif de la mission. Grâce à cela, les freelances auront une idée plus claire de ce que vous voulez. Un gain de temps pour les deux parties. Plus les choses sont carrées, mieux la relation de confiance entre vous et le freelance sera réciproque.

Etape n°2 – Définissez votre budget pour la mission

Pour vous assurer de sélectionner le profil qui correspondra à vos besoins sans sous-payer ou sur-payer votre ressource, vous devez d’abord partir à la recherche des taux journaliers acceptables pour le projet que vous avez à l’esprit et puis le comparer avec le budget que vous avez sous la main. Prévoyez toujours une marge de manœuvre en proposant 90% de votre budget au freelance que vous aurez choisi et gardez-en 10% pour la phase de négociation. Soyez prêts à être flexible sans craquer votre budget défini au préalable.

Etape n°3 – Préparez un contrat

Que la mission que vous proposez soit de 2 jours ou de 3 ans, vous devez toujours prévoir un contrat en bonne et due forme, même si vous avez le sentiment que c’est une perte de temps. Vous devez vous assurer qu’il y a un document signé par vous et le freelance. Il doit établir les bases de votre collaboration de sorte que peu importe ce qui arrive, vous et le travailleur indépendant soyez raccords sur le calendrier, les délais, le paiement du projet et d’autres informations telles que les accords de propriété intellectuelle et de confidentialité.

Etape n°4 -Trouvez la bonne plateforme ou le bon intermédiaire

De la même manière que pour un recrutement classique, trouver le bon freelance n’est pas toujours chose facile, surtout lorsqu’on recherche des profils dans l’IT. La pénurie des talents vous guette! Il faut donc un minimum connaitre les principales plateformes de mise en relation. Je vous invite à lire notre article sur le sujet: Recruter un freelance: 8 plateformes à connaitre! Si vous en connaissez d’autres où si vous utilisez d’autres moyens pour recruter des freelances, n’hésitez pas à partager vos meilleurs conseils dans la zone de commentaires.

Recruter un freelance: 8 plateformes à connaitre!
Vous ne savez pas où trouver le freelance idéal? Suivez le guide!

Etape n°5 -Prenez le temps de regarder les travaux effectués par les freelances

Après avoir diffusé votre offre de mission, que cela soit sur les réseaux sociaux ou sur les plateformes dédiées aux freelances, tenez-vous prêts à recevoir vos candidatures. Selon les missions que vous proposez, vous recevrez beaucoup de candidatures. Si vous passez par les réseaux sociaux, vous pourrez recevoir des messages du type « Je suis disponible pour cette mission. Vous pouvez me contacter à …@…« . C’est très courant. Pour pouvoir faire le tri de manière efficace, je vous conseille passer au crible les travaux effectués par les personnes ayant répondu à votre appel d’offre. Les freelances se différencient par le fait qu’ils travaillent régulièrement leur présence sur le web: profils sur les réseaux sociaux, portfolio, site internet, etc. Leur objectif est d’être présent sur internet et que leurs travaux soit vus afin de convaincre des potentiels clients. Leur stratégie de communication peut être vaste et il vous faudra repérer les éléments clés nécessaires à votre prise de décision. Vous n’aurez aucun mal à retrouver leurs travaux. Il vous faudra simplement allouer du temps à cette phase.

Etape n°6 -Entrez en contact avec les freelances qui vous intéressent

Après avoir sélectionné les profils des freelances qui vous intéressent le plus, vous devez passer à la phase communication. Encore une fois, faire appel à un freelance se différencie des techniques de recrutement classiques. Pourquoi? La relation entre le recruteur et le freelance se place sur un pied d’égalité. Faire appel à un freelance, c’est bénéficier des compétences d’un chef d’entreprise qui se place en expert dans son domaine. Il peut même parfois se retrouver en position de force. Le cauchemar du recruteur? Il faut plutôt le voir comme une opportunité de travailler avec un professionnel qui tente d’adopter la même vision des choses que l’entreprise pour laquelle il va effectuer une mission. Vous devez donc prendre le temps de discuter avec le freelance, d’écouter son point de vue sur le descriptif de votre mission, ses recommandations sur le bon établissement des tâches, ses préconisations, etc. C’est peut-être l’une des phases les plus importantes du processus de recrutement. Alors, ne passez pas à côté!

► Cliquez ici pour trouver le freelance idéal

Vous voulez réagir à cet article? Vous avez des questions sur le processus de recrutement d’un freelance? Réagissez en laissant un commentaire. A vos claviers!

Cyrille

Community Manager. "Je recrute, vous recrutez, nous recrutons !"Notre compte Twitter ► @Recrutons

Community Manager. "Je recrute, vous recrutez, nous recrutons !" Notre compte Twitter ► @Recrutons

Merci d'avoir partagé cet article ! Profitez-en pour nous rejoindre sur Twitter et Google+ ;)

Envoyer cet article à un contact