Handicap dans le monde du travail : parlons recrutement et entrepreneuriat

Par -

La 20ème édition de la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, qui s’est tenue du 14 au 20 novembre 2016 à Pantin, vient de s’achever.

En Europe, 80 millions de personnes sont handicapées – ce qui représente une personne sur six. C’est un nombre considérable.

Les personnes handicapées sur le marché de l’emploi

Le taux de chômage chez les personnes handicapées est deux fois plus élevé (20 %) que chez les personnes valides, où il représente 10 %, ce qui est déjà beaucoup. De surcroît, il connaît une augmentation plus rapide ! Les personnes handicapées sont dans une situation difficile si l’on regarde les statistiques : près de la moitié des demandeurs d’emploi handicapés (45 %) a plus de 50 ans. Environ la même proportion représente des chômeurs de longue durée. Dans l’ensemble, moins de la moitié des handicapés (47 %) a un emploi, contre 72 % des personnes valides.

Être reconnu « travailleur handicapé »

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) vous fait bénéficier d’avantages d’une part pour trouver un emploi, et d’autre part pour le conserver. Cela vous permet d’avoir accès à des dispositifs spécifiques d’insertion professionnelle, d’entrer plus facilement dans la fonction publique, d’obtenir des aménagements de vos horaires et de votre poste de travail, et de bénéficier de soutiens spécifiques pour la recherche d’emploi.

Vous trouverez plus d’informations sur le site de l’administration française : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1650 .

LADAPT et ses actions pour aider les handicapés à trouver du travail

Consciente que les statistiques précitées représentent des situations inacceptables, LADAPT a créé en 1997 la SEPH, ou Semaine pour l’emploi des personnes handicapées. Progressivement, l’objectif n’était plus seulement de regrouper le plus grand nombre possible d’offres de travail, mais de sensibiliser le monde de l’emploi sur les travailleurs handicapés. Des séances de Jobdating et des Handicafés ont été lancés, pour aider des employeurs et des chercheurs d’emploi handicapés à se rencontrer. En 2015, l’événement annuel a changé d’échelle en devenant la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées. LADAPT a également créé le  » Réseau des réussites « , qui mobilise des bénévoles engagés dans l’aide à des personnes handicapées pour les aider dans leurs recherches d’emploi, ainsi qu’un « Club des cadres handicapés « .

LADAPT annonce également la mise en place de l’emploi accompagné. C’est un nouveau dispositif dans la législation française (loi du 8 août 2016). Il est destiné à permettre l’emploi des personnes handicapées en milieu ordinaire.

Toutes ces démarches et idées novatrices sont destinées à faciliter l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap. En effet, celles-ci souhaitent travailler mais éprouvent des difficultés bien supérieures à celles des personnes valides pour trouver un emploi dans la vie normale.

Plus d’informations sur LADAPT et la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées sur : http://www.semaine-emploi-handicap.com/actualites

Entrepreneuriat : une solution pour s’intégrer au monde du travail à sa manière et à son rythme

En France, on n’a malheureusement pas vraiment une culture de entrepreneuriat. Par conséquent, lorsque l’on pense aux personnes en situation de handicap et à leur insertion dans le monde du travail, l’idée de la recherche d’un travail salarié rendue plus difficile du fait du handicap, ainsi que le travail lui-même, est ce qui vient automatiquement à l’esprit, même sans avoir connaissance des statistiques citées en préambule.

Or il existe une autre solution qui permet à la fois de s’affranchir de la dépendance d’un travail salarié tout en organisant ses horaires, voire même en travaillant depuis son domicile sans avoir à se déplacer matin, midi et soir. C’est l’entreprenariat, depuis le statut d’auto-entrepreneur ou de profession libérale jusqu’à la création et l’agrandissement d’une petite entreprise qui, peut-être, deviendra grande un jour, ou bien la reprise d’une entreprise existante.

Être entrepreneur handicapé peut être un choix de vie, ou bien tout simplement une manière de réagir aux difficultés plus grandes et aux préjugés que peuvent rencontrer les personnes en situation de handicap dans le monde du travail traditionnel, c’est-à-dire le salariat. Selon l’Agefiph (Association de Gestion du Fond pour l’Insertion des Personnes Handicapées), 3000 personnes en situation de handicap créent leur propre entreprise chaque année. Il faut savoir que l’Agefiph perçoit chaque année les contributions que sont obligées de payer les entreprises qui n’ont pas atteint leur obligation d’emploi de 6 % de salariés reconnus handicapés. Ces fonds sont alors redistribués par exemple sous forme de subventions ou de formations professionnelles destinées aux handicapés. Un des dispositifs de l’Agefiph est destiné à aider les handicapés qui veulent soit créer, soit reprendre une entreprise. Le statut d’auto-entrepreneur est également éligible pour de telles subventions. Les aides peuvent être d’ordre financier et également sous forme d’accompagnement.

Pour terminer sur une note encore plus positive, voici quelques exemples d’entrepreneurs handicapés qui ont réussi.

Franck Bégué
Suivez-moi

Franck Bégué

Expert RH spécialisé dans les nouvelles formes de travail
"J'aime les relations humaines. J'aime la richesse de la communication. Ma vie, c'est vous."
Franck Bégué
Suivez-moi

Expert RH spécialisé dans les nouvelles formes de travail "J'aime les relations humaines. J'aime la richesse de la communication. Ma vie, c'est vous."

Merci d'avoir partagé cet article ! Profitez-en pour nous rejoindre sur Twitter et Google+ ;)

Envoyer cet article à un contact