TPE / PME / Startups : 10 façons de recruter efficacement sans responsable RH dans son entreprise

Par -

Certaines PME, start-up ou petites structures ne disposent parfois pas de département Ressources Humaines (RH) pour les assister dans leurs recrutements. Même si cette mission relève d’une importance capitale pour chaque entreprise, il est possible de procéder sans professionnel des RH. Ainsi, il existe des moyens d’externaliser cette prestation (cabinet de recrutement spécialisé, consultant indépendant, …) ou de le faire intelligemment en interne (plateformes, tests RH, outils de matching, …).
Pour autant, plusieurs précautions sont à prendre lorsque l’on embauche ainsi. Une erreur de recrutement se paie au prix fort. Aussi une bonne méthodologie RH, loin de l’amateurisme, est toujours le meilleur garant pour un bon recrutement de collaborateur.
Découvrez notre sélection de 10 techniques de recrutement pertinentes sans responsable RH dans l’entreprise.

1# Les cabinets de recrutement spécialisés

Externaliser son recrutement en faisant appel à un cabinet RH est une façon de combler l’absence d’un DRH dans votre entreprise. Il en existe de très nombreux, nationaux ou régionaux, spécialisés ou non, qui présentent des approches variées. Vous pourrez les dénicher dans votre presse spécialisée, par l’intermédiaire de votre réseau ou sur le Web.
Choisir son cabinet de recrutement n’est pas chose facile. Entre l’affichage d’une bonne présentation et l’annonce de milliers de talents dans leurs fichiers, il faut savoir séparer le bon grain de l’ivraie. Cette tâche peut s’avérer très complexe lorsque l’on n’est pas un professionnel des RH.

2# Les consultants indépendants

Lorsque l’on ne possède pas une compétence en interne, on peut se l’adjoindre avec un freelance. Ainsi pour votre recrutement, un indépendant peut vous apporter un véritable savoir-faire en matière de RH. Il peut également disposer de réseaux conséquents dans votre secteur d’activité ou intervenir tel un chasseur de tête pour dénicher une perle rare.
À l’instar des cabinets de recrutement, il vous faudra le choisir avec précaution en décryptant son discours. En effet, opter pour un consultant indépendant revient quasiment à mettre en place une procédure de recrutement.

3# Les tests RH

Pour l’embauche d’un nouvel employé, vous pouvez faire votre sélection à l’aide de tests de recrutement. Tests de connaissance, tests psychotechniques, tests de personnalité, mises en situation, serious games, … il y en a pour tous les goûts.
Pour éviter l’erreur de casting, il vous faudra élaborer ou vous procurer le bon test. Quelles formes de test privilégier en fonction du profil convoité ? Quels thèmes aborder ? Comment le mener ? … Sans DRH, il peut être ardu de mettre en place cette méthode qui requiert compétence et savoir-faire.

4# Les outils de matching

Un peu comme les sites de rencontre, les outils de matching vous permettent de mettre en relation les compétences de candidats avec vos attentes et besoins. Ce sont des techniques très pratiques pour filtrer un grand nombre de CV. Elles vous feront ainsi gagner un temps précieux.
Pour un non-professionnel des RH, il est essentiel de comprendre qu’un tel procédé exige beaucoup de rigueur et de préparation. En effet, il faut pouvoir parfaitement maîtriser ses critères de recrutement pour disposer d’un tri efficace, d’autant que certains sites proposent des approches particulièrement poussées.

5# Les job boards

Lorsque l’on est sans responsable RH, il est tentant de faire appel aux plateformes dédiées. Ces sites d’emploi regorgeant de CV peuvent relayer votre annonce d’emploi. Qu’il s’agisse de job boards généralistes tels que Monster, Cadremploi, Apec, Regionsjob, Meteojob, ou encore QAPA ou de plateformes spécialisées, il peuvent être d’une grande aide.
Toutefois, l’offre pléthorique de sites d’emploi rend votre sélection délicate. Quelles plateformes privilégier compte tenu de votre secteur d’activité et du profil recherché ? Vaut-il mieux privilégier les généralistes ou chercher des spécialistes de votre industrie ? Autant de questions qu’il faut régler sans DRH.

6# Les réseaux sociaux

Une fois que vous avez rédigé une offre d’emploi, une diffusion sur les réseaux sociaux vous apporte une large visibilité. Pensez aux réseaux professionnels (LinkedIn et Viadeo), à Twitter, mais également à Facebook, Google+, … Pensez à cibler vos médias sociaux en fonction de votre secteur d’activité, du profil recherché et de votre implication sur les sites en question.
Lorsque l’on ne dispose pas de DRH, il peut être complexe de rédiger la bonne offre d’emploi qui captera les meilleurs talents et de savoir quels réseaux sociaux privilégier. En effet, chacun d’entre eux a son audience spécifique et ses formats précis de publication.

7# La cooptation

Solliciter les recommandations de son réseau permet parfois de dénicher de bons candidats, même sans DRH. Vos contacts dans votre environnement professionnel peuvent en effet avoir sous la main un profil pertinent pour votre recherche de nouvel employé. Pensez donc à diffuser votre demande autour de vous.
Attention cependant à cette démarche peu cadrée. Quelle crédibilité pouvez-vous réellement accorder au cooptant ? A-t-il les connaissances et les compétences pour sa recommandation ? Aussi, il vaudra mieux intégrer le coopté dans un véritable processus de recrutement pour vérifier son aptitude et sa bonne adéquation avec votre entreprise.

8# Le recrutement interne

Lorsque l’on n’est pas spécialiste des RH, il peut être pertinent de procéder à une embauche en interne. Favoriser la mobilité de son personnel (et ainsi son agilité) est à même de vous apporter de bons candidats. Et en plus, vous savez déjà que la personne s’intégrera parfaitement à l’équipe.
Cette technique du recrutement interne ne doit pas vous faire oublier la nécessité de bien dérouler une démarche construite et objective de recrutement. En outre, elle nécessite d’avoir un vivier potentiel suffisant, autrement dit elle est peu adaptée aux TPE.

9# Les écoles

Si vous êtes à la recherche d’une perle rare ou si quelques formations seulement préparent au métier que vous ciblez, pensez à contacter directement les écoles ou universités. Cette méthode d’embauche peut vous faire gagner un temps précieux. Vous priorisez ainsi un certain cycle de formation offrant un bagage de compétences qui vous intéresse.
En règle générale, vous trouverez des profils de jeunes diplômés sans expérience, sauf à privilégier les formations en alternance. Assurez-vous alors d’une période d’essai et d’intégration suffisante pour vérifier les compétences de votre nouvel employé.

10# Les canaux inhabituels

Si vous cherchez à débusquer certains profils très spécifiques, il peut être intéressant d’opter pour une démarche plus originale. Ainsi posez-vous la question de savoir quels endroits (réels ou virtuels) votre talent tant convoité fréquente : un salon professionnel, un MOOC, un forum Internet, … Vous n’avez alors plus qu’à le fréquenter à votre tour afin d’y déceler votre mouton à cinq pattes.
Cette méthode n’est pas facile si vous manquez de temps. Il peut être nécessaire de réitérer plusieurs fois ou durant une longue période l’expérience avant d’arriver à un résultat. De plus, il vous faudra faire preuve de conviction pour intéresser le talent que vous aurez ciblé et qui n’est peut-être pas disponible.

La Rédaction
Suivez-nous

La Rédaction

Recrutons.fr - L'actualité avant-gardiste des Ressources Humaines : Marketing RH, E-Recrutement, Réseaux sociaux, Freelancing, Innovations...
La Rédaction
Suivez-nous

Recrutons.fr - L'actualité avant-gardiste des Ressources Humaines : Marketing RH, E-Recrutement, Réseaux sociaux, Freelancing, Innovations...

Merci d'avoir partagé cet article ! Profitez-en pour nous rejoindre sur Twitter et Google+ ;)

Envoyer cet article à un contact