Bonheur en entreprise: quel impact sur les salariés?

Par -

Ah, le bonheur en entreprise…on en entend souvent parler mais on a souvent du mal à le visualiser! Avec le temps qu’on passe au bureau, ce concept de bonheur en entreprise prend une part très importante dans notre quotidien de salarié. Il faut pouvoir travailler dans une ambiance qui nous permet de nous sentir un peu « comme à la maison ». Lorsqu’on passe 8 heures et plus en entreprise, être bien « dans ses baskets », c’est vital. Des entreprises telles que Google, Airbnb ou encore Facebook, qui ont conservé leur esprit « startup », ont bien compris tout l’intérêt de proposer à ses salariés des avantages qui les motivent, qui leur donnent envie de se dépasser pour l’entreprise. Espaces de travail créatifs, avantages en nature, flexibilité du temps de travail…

Voici comment les grandes entreprises motivent leurs salariés
Comment Google, Facebook, Microsoft ou encore Airbnb font pour motiver leurs collaborateurs? Voici la réponse.

Mais quel impact peut avoir le bonheur en entreprise sur les conditions de travail du salarié et sur sa productivité? Peut-il avoir un impact sur son engagement, une notion dont se préoccupent de plus en plus la fonction RH et les managers? Une question à laquelle on peut apporter quelques éléments de réponse.

Qui dit salarié malheureux dit salarié démotivé et désengagé

Pour savoir quel impact le bonheur au travail peut avoir sur un employé, on peut commencer par opposer un salarié heureux et un salarié malheureux. Citrix a réalisé en 2011 une infographie qui nous permet de savoir ce qui définit un salarié heureux et un salarié malheureux et quelles sont les conséquences. Les données de l’étude obtenues reposent sur un échantillon de salariés américains mais c’est un bon aperçu. Surtout si l’on considère que de nombreuses entreprises françaises s’inspirent des techniques de management américaines. Selon l’infographie, 72% des travailleurs américains ne sont pas engagés au travail. Une passivité qui pousse 1 employé sur 4  à prévoir de quitter leur entreprise dans l’année qui suit. Et qui dit salarié qui compte quitter le navire dit hausse du turnover, absentéisme en hausse, baisse de la productivité… et futurs recrutements à programmer. Pire, un salarié malheureux est néfaste pour l’entreprise puisqu’il peut entraîner la démotivation de ses collaborateurs, voire même de les empêcher de réussir pour 18% d’entres eux. Pour continuer sur l’impact néfaste du salarié malheureux, il faut souligner qu’il est en moyenne 2 fois plus stressé qu’un salarié possédant un emploi du temps flexible. Tiens, vous vous rappelez à quoi ressemble le monde du travail de demain et pourquoi il faut l’anticiper? Le turnover des personnes qui n’ont pas d’horaires flexibles est 2 fois plus important! Pas étonnant donc qu’ils sont 72% des salariés à déclarer que s’ils avaient le choix, ils choisiraient un poste offrant des horaires de travail flexibles plutôt qu’un poste n’en offrant pas.

Infographie: à quoi ressemble le monde du travail de demain? Voici quelques chiffres à connaitre sur le nouveau monde du travail.

Les conditions de travail influent considérablement sur l’état d’esprit des salariés. Dans cette optique, quel impact a a un salarié heureux dans une entreprise? Ainsi, un salarié qui peut travailler  depuis son ordinateur portable plutôt qu’au bureau bénéficie est 5% plus engagé dans son entreprise. Mieux, au lieu de passer du temps dans les transports en commun, il gagne 6 heures par semaine qu’il peut réinjecter dans son temps de travail. C’est plus d’une demi-journée gagnée et autant d’économies réalisées par les entreprises! D’où les 27% de productivité supplémentaires constatés lorsqu’un salarié travaille à distance.

On peut se poser la question suivante: si demain les entreprises offrent des conditions de travail permettant de travailler à distance et donc d’avoir des horaires de travail plus flexibles, le salarié sera-t-il plus heureux? A vos commentaires!

infographie-employe-heureux-vs-employe-malheureux

Cyrille

Community Manager. "Je recrute, vous recrutez, nous recrutons !"Notre compte Twitter ► @Recrutons

Community Manager. "Je recrute, vous recrutez, nous recrutons !" Notre compte Twitter ► @Recrutons

  • CielMonBureau

    En effet, retrouver un sentiment de bien-être au bureau s’avère bénéfique, à la fois pour les employés et pour l’entreprise http://bit.ly/Vc6nT3

    • Merci pour votre contribution CielMonBureau! Vous le soulignez très justement, le bien-être au bureau est important pour les deux parties. Autant pour des questions de rentabilité, de productivité que de confiance. Surtout pour les générations futures qui rechercheront des entreprises « modèles » dans ce domaine. Les digital natives voudront se sentir « comme à la maison » !

      A bientôt Ciel Mon Bureau 🙂

    • Merci pour votre contribution CielMonBureau! Vous le soulignez très justement, le bien-être au bureau est important pour les deux parties. Autant pour des questions de rentabilité, de productivité que de confiance. Surtout pour les générations futures qui rechercheront des entreprises « modèles » dans ce domaine. Les digital natives voudront se sentir « comme à la maison » !

      A bientôt Ciel Mon Bureau 🙂

  • Pingback: La revue de Tweets CareerBuilder #2 | CareerBuilder France()

  • jobtruster

    Merci Cyril pour cet article intéressant
    En effet, un salarié malheureux ne sera pas impliqué dans son travail et désengagé. Le turnover en entreprise coûte cher à l’entreprise et dégrade encore plus le climat social. Comment diminuer le turnover et rendre les salariés plus heureux ?

    • Merci Jobtruster pour votre commentaire! Il tombe à pic puisque nous allons très prochainement diffuser un article sur l’engagement des salariés. Une question ô combien essentielle (et coûteuse) pour les entreprise!

  • Le bonheur en entreprise ?
    Et pourquoi pas le plaisir au travail pendant que nous y sommes !

  • Pingback: PRIM Que faire lorsqu’un candidat refuse une offre? - PRIM()

  • elo

    Excellent article ! En France, le culte du bonheur n’est pas du tout associé avec travail….qui représente sacrifices, contraintes,obligations… et j’en passe ! Pourtant, combien d’entreprises souffrent sans se rendrent compte que des employés malheureux font une entreprise malheureuse ! Bravo 😉

    • elo

      sans se rendre compte…

Merci d'avoir partagé cet article ! Profitez-en pour nous rejoindre sur Twitter et Google+ ;)

Envoyer cet article à un contact